skip to Main Content
Comment Monter Un Curseur Sur Une Fermeture éclair / Fabriquer Un Zip Bicolore

Comment monter un curseur sur une fermeture éclair / fabriquer un zip bicolore

Je fais ce micro-tuto, parce que… j’en ai passé, des heures, à m’énerver sur un curseur qui ne voulait pas monter, à essayer à l’endroit, à l’envers (oui, si, si, il y a des tutos sur le net où les mecs ils y arrivent à l’envers…), pour finalement recouper mon zip toutes les 2 min, parce qu’à force de « douceur », j’avais tout tarabistouillé les premières dents du zip…

Alors j’en avais conclu qu’il fallait bac + 12 pour monter un curseur  et que ce monde n’était pas fait pour moi. (nooon, j’exagère pas…)

Et un jour par hasard, j’ai essayé avec ma pince plate (une petite pince plate toute bête, celle qui me sert à bricoler des bijoux ), et là… le mirâââcle fut. (si.)

Alors depuis, le monde de la fermeture éclair m’ouvrait enfin ses portes, et j’ai zippé… tout ce qui se trouvait sur mon chemin. J’ai zippé bi-colore, tri-colore (deux bandes de zip et le curseur), tout était possible, sky is the limit !

 

Et depuis, j’ai même trouvé une autre technique, (enfin, je l’ai trouvée sur le net, je l’ai pas inventée hein…) encore plus facile et efficace, et pour laquelle il n’y a même pas besoin de pince, regardez :

Il faut prévoir quelques centimètres en plus de la taille souhaitée par sécurité.

 

Pour ce qui est des zip bi-colores, ou des curseurs de couleur différente, il faut savoir que parfois ya un micro-chouia de différence de taille entre les 2 ou les 3 ; alors le zip, pour bien nous signifier qu’on fait un assemblage contre-nature et que c’est quand même un manque de respect total d’assembler du rose avec du violet, eh bien il tortillonne.

comme celui-ci :

En général, quand il tortillonne, on peut lui faire entendre raison :

  • soit en ouvrant et fermant le curseur plusieurs fois
  • soit en le cousant, tant pis pour lui
  • soit en prenant un ruban de zip de l’autre côté (pour certains zips il faut assembler le côté gauche avec le côté droit sinon ça ne va pas)

Il faut juste savoir que quand il tortillonne (quand il tortillonne à fond comme sur la photo), si on le coud à un tissu très fluide ou fin, ça fera des bosses à la fin ça ne sera pas joli ; mais si on le coud à un coton simple, à du coton enduit ou du simili, là il fera moins le malin.

Alors zou! C’est à vous !

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Argh ! le temps passé à s’énerver à vouloir remettre le curseur malheureusement échappé au cours des manipulations pour coudre une pochette !
    merci pour l’astuce

    1. oui, je me suis beaucoup énervée aussi avant de trouver ce truc… j’ai toujours du mal par contre pour monter les curseurs sur les fermetures métalliques au mètre, même une fois qu’on a réussi à monter le curseur, parfois ça se coince ou ça déraille… mais un jour on trouvera ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top