skip to Main Content
Coudre Une Poche Zippée Avec Finitions Intérieures

Coudre une poche zippée avec finitions intérieures

Petit tuto technique : la poche avec fermeture éclair (à l’intérieur d’un sac, par exemple), qu’on appelle aussi « poche passepoilée zippée »

Mais d’abord LA grande question : mais où est le passepoil là-dedans…?

Le passepoil, on connaît, c’est le petit cordon entouré de tissu qu’on intercale dans une couture pour faire joli. (on en met parce que ça fait joli, et aussi parce que ça a un nom rigolo.) (la flèche en jaune sur la photo)

Mais passepoil, ça veut dire en général « bande de tissu insérée entre deux coutures ».

Donc une poche passepoilée, c’est par exemple ça :

poche passepoilée (image empruntée au tuto de Filoute sur youtube) (tutos très bons d'ailleurs)

Et une « vraie » poche passepoilée zippée, c’est ça :

poche passepoilée zippée (tuto de Viny, lien sur l'image)

Par extension, on appelle aussi « poche passepoilée zippée » une poche composée d’une fermeture éclair disposée dans une « fenêtre » du tissu ; mais une « vraie » poche passepoilée zippée, c’est celle de la photo en rose au dessus, avec du tissu intercalé + le zip

(Alors pour préserver la tension artérielle des puristes, on va dire que ce tuto ne concerne que les « poches zippées »… 🙂  )

Il y a plein de techniques pour coudre une poche zippée ; moi j’aime bien celle qui va suivre parce qu’elle est facile, ça ne rate pas, et les finitions intérieures sont parfaites et ça en bouchera un coin à votre belle-mère quand elle ira trifouiller au fond  et vous serez fièr(e) de vous 😉 !

J’ai essayé de combiner plusieurs techniques pour avoir en même temps :

  • des bords lisses au niveau de la « fenêtre » du tissu
  • et des finitions internes jolies

Cette technique consiste en : coudre une parementure sur l’endroit de la pièce, créer une fenêtre, pré-fixer le tissu poche au zip (pour avoir de belles finitions intérieures), puis surpiquer le zip sur l’endroit.

Quelle technique de poche zippée choisir en fonction de son tissu?

quelle technique choisir parmi les 3 :

  • technique de ce tuto = avec parementure
  • technique sans parementure (à la fin du tuto, c’est la technique avec le zip rouge)
  • technique avec passepoil de tissu apparent (tuto de Viny)

– Si votre tissu (celui sur lequel on fixe la poche) est très fin, ou s’il s’effiloche beaucoup : mieux vaut l’entoiler d’abord, même avec un entoilage fin. Ensuite, vous pouvez faire soit la technique avec parementure, soit la technique avec passepoil de tissu apparent. (pas la technique sans parementure sinon il y aura des petits fils pas nets dans les coins de la fenêtre)

– Si vous voulez faire une poche à l’extérieur d’un sac : technique parementure ou technique passepoil (éviter la technique sans parementure ça ça sera soumis à plus de frottements, et surtout se verra plus)

– Si votre tissu est « normal » comme un coton par exemple, ou une suédine fine, il vaut mieux l’entoiler (les bords de la fenêtre seront plus réguliers) ; ensuite, vous pouvez faire la technique de votre choix

– Si votre tissu est peu épais, comme un simili-cuir ou une suédine qui restent souples, l’entoilage n’est pas nécessaire ; les deux techniques parementure et passepoil peuvent être faites

– Si votre tissu est rigide (comme un simili-cuir rigide épais), il va être difficile de retourner les marges de coutures dans la fenêtre, et ça fera des surépaisseurs pour la surpiqûre ; dans ce cas, il vaut mieux recouper les marges de couture de la fenêtre à 0,5mm, et replier le tissu de la parementure par dessus (technique avec passepoil), ce qui évite d’avoir à replier les marges de la fenêtre vers l’arrière

 

et si vous ne savez pas mais que vous en avez marre de tout ce bla-bla… faites la technique avec parementure ! (ça tombe bien, on va parler de celle-là… 😉 )

et comment je sais tout ça…? bin… pasque j’ai commencé par en rater un petit paquet… 😉 

Le tuto tout complètement en vidéo, c’est ici, et en pas-à-pas avec les images et le bla-bla, c’est plus bas!

Le « récap » à imprimer est ici :

On commence par choisir les dimensions de la poche : longueur, et hauteur (sachant que seule la fermeture éclair sera visible sur l’endroit, le « corps » de la poche est caché derrière la doublure)

Il nous faut :

  • la pièce de tissu dans laquelle on va « creuser » la poche ; elle correspondra à la doublure du sac par exemple. (ou le tissu extérieur du sac, c’est pareil). On l’appellera « tissu doublure » pour le tuto

On entoile soit toute la pièce de tissu, soit juste l’emplacement du zip

  • une bande de tissu « poche« un peu plus longue que le zip (4cm de plus environ) et d’une hauteur égale à 2 fois la hauteur de poche + 4 cm environ (ou deux pièces de tissu « poche » de la hauteur de poche, c’est pareil)

 

 

  • un zip (fixe, ou au mètre) de longueur L

 

  • une parementure : c’est juste une bande de tissu de 4 cm de hauteur, et de quelques cm plus longue que le zip (comme le tissu poche, ou plus longue encore) (prendre un tissu plutôt fin)

pourquoi entoiler?

  • si le tissu sur lequel on va fixer la poche est fin, ça donne plus de tenue et des bords plus droits à la « fenêtre », et ça empêche aussi un peu l’effilochage.
  • si le tissu est épais (par exemple, si on coud cette poche sur l’extérieur du sac), l’entoilage n’est pas nécessaire 

 

si on ne veut pas changer la souplesse du tissu doublure, on peut n’entoiler que le zone de la fenêtre de la poche (et 1 cm autour)

si vous prenez un zip au mètre :

pour éviter de coudre sur les dents aux extrémités de la fenêtre (ce qui fait des petits bourrelets moches), il vaut mieux couper le zip un peu plus court que la fenêtre et fabriquer des petits embouts en tissu aux extrémités du zip

je détaille ça plus loin, cliquez sur le bouton en bas

cf aussi le tuto de trousse pour les « sandwiches » = embouts de tissu

avec une fermeture éclair au mètre
Etape 1 : la fenêtre

On marque d’abord sur l’endroit du tissu une ligne horizontale à l’emplacement du futur zip, uniquement sur les côtés

(avec un stylo effaçable… 😉 )

on marque aussi le milieu.

pourquoi sur l'endroit du tissu?

je préfère tracer la fenêtre sur l’envers de la parementure, et coudre sur l’endroit du tissu :

  • parce que parfois c’est difficile de tracer sur l’entoilage du tissu « doublure »
  • parce que ça permet de contrôler la parementure quand on coud, donc de vérifier qu’elle ne fait pas de pli

mais on peut aussi tout à fait tracer la fenêtre sur l’envers du tissu doublure, et coudre sur l’envers pour assembler la parementure (même pas besoin de la mettre bien droite)

Puis, sur l’envers de la parementure, on trace une ligne horizontale au milieu, on repère le milieu.

Puis on marque de chaque côté les repères de la fenêtre, à la longueur L choisie

(on peut rajouter 0,5 cm si on prend un zip fixe, pour ne pas être embêté par les arrêts métalliques) ; ici par exemple pour un zip de 20 cm, on fera une fenêtre de 20,5cm ; donc on marque un repère à 10,25cm de chaque côté du milieu.

 

Puis on trace deux lignes parallèles, à 6mm de chaque côté de la ligne du milieu (pour faire une fenêtre de 12mm de haut)

On ferme les petits côtés du rectangle de la fenêtre sur nos repères précédents

On place la parementure sur la doublure, endroit contre endroit, en alignant les repères de hauteur et de milieu

On épingle

On pique tout le tour du rectangle au point droit, avec point d'arrêt au début et à la fin

Maintenant, pour ouvrir la fenêtre, on va couper selon les traits noirs. (le sommet des triangles est à peu près à 1 cm du bord du rectangle rouge)

Pour arriver juste au contact de la couture, mais sans la couper, il y a deux solutions :

  • soit on coupe avec des petits ciseaux à bout pointu et en chaussant ses meilleurs lunettes
  • soit on coupe au cutter, en partant des coins (pour être sûr de ne pas les couper) (oui, je sais, je fais la maligne, mais j’en ai déjà coupé quelques uns… 🙂 )

Pour finir, on passe tout vers l’envers, on écrase à l’ongle et on maintient tout au fer. Fenêtre terminée!

retourner la parementure dans la fenêtre

Etape 2 : le bas du zip

« Trofastoche!! » comme dirait ma ptite poulette…

d’abord, on pose la fermeture éclair sur le tissu, l’endroit du tissu et l’endroit du zip vers le haut. puis on bâtit les 2 ensemble au pied à fermeture éclair (pas besoin d’aller tout près des dents) sur toute la longueur

(la ligne pointillée rouge est la ligne de couture)

Puis on replie le tissu poche vers le bas, on place la fermeture éclair endroit vers le haut, et on vient poser la fenêtre par dessus.

On aligne bien tout, on épingle

on retourne le tissu vers le bas, on laisse le zip endroit vers le haut

on place la fenêtre par dessus

on aligne le bas de la fenêtre et le bas du zip et on épingle

si c'est difficile d'épingler...

parfois il y a trop d’épaisseurs à épingler, ou le tissu est trop dur  à piquer ; ou encore c’est difficile de garder le zip bien droit : pour ça, il y a une petite astuce de tricheuse : coller une bande de thermocollant double face pour maintenir les tissus

parfois aussi (comme ici) les épingles font une marque dans le tissu, ça donne un aspect irrégulier au bord du tissu, comme festonné ; là, on peut soit ne pas mettre d’épingles et juste du thermocollant, soit retirer les épingles 5 mm avant la couture, pour que le tissu se remette droit

(si le tissu doublure est entoilé, c’est mieux, il a moins tendance à se déformer…mais c’est plus dur à épingler…)

Puis on surpique à 2 mm du bord de la fenêtre, sans coudre les côtés de la fenêtre pour l'instant

(j’utilise toujours mon pied de tricheuse : le pied pour surpiqûre près du bord)

La surpiqûre sera plus jolie si vous prenez un point un chouia plus long que d’habitude (longueur à 3mm par exemple si les tissus sont en coton, encore plus long si c’est des tissus épais)

Pourquoi basculer le tissu poche en bas avant de surpiquer?

Pour le prendre dans la surpiqûre, et donc le fixer et l’empêcher de se coincer dans la fermeture

(si c’est un tissu 100% coton bien discipliné (qui garde le pli quand on l’a mis en place vers le bas et aplati au fer), ce n’est pas indispensable de le prendre dans la couture de surpiqûre ; c’est surtout utile pour les tissus autres que le coton)

surpiqûre en bas de la fenêtre

vue sur l'envers

Etape 3 : le haut du zip

on commence par mettre le tissu sur l’envers ; on prend le bas du tissu poche, et on le remonte jusqu’à la partie haute du zip, qui n’est pas encore cousue.

on épingle le tissu poche au zip (et juste au zip, pas à la fenêtre ni au tissu en dessous) ; et on assemble les 2 ensemble

vue sur l'envers du tissu

on replie le tissu poche vers le haut

on épingle le tissu au ruban supérieur du zip

on fixe juste au zip, pas à la parementure

on assemble le tissu poche et le zip au pied à fermeture éclair

puis on se remet sur l’endroit, on laisse la poche vers le bas (sa place normale), on ferme le zip et on épingle bien le zip au bord de la fenêtre

on surpique les 3 côtés restants, en une seule fois, à 2 mm du bord

Etape 4 : les côtés de la poche

Pour finir, on assemble les côtés de la poche

2 façons :

  • soit la poche fait toute la largeur, dans ce cas on peut simplement bâtir les côtés de la poche au bord du tissu doublure, et l’ensemble sera pris dans la couture des côtés du sac
  • soit la poche est plus petite que la largeur (ou alors on ne veut pas 12000 épaisseurs sur la couture de côté), dans ce cas on assemble juste les côtés des tissus poche entre eux, sans prendre le tissu (doublure)

couture des côtés de la poche

C’est fini ! n’hésitez pas à vous auto-congratuler vivement, vous l’avez mérité.

NB : on peut aussi faire la poche avec deux morceaux de tissu de même taille (et pas un grand comme ici), ça ne change rien, il faut juste faire une couture d’assemblage du bas des deux tissus (fond de la poche) à la fin.

(cf le tuto juste en dessous par exemple)

PS 1 : avec une fermeture éclair au mètre

C’est kif kif bourricot pas tellement différent (mais ça me donne l’occase de refaire une poche … 😉 … et de prendre 2 tissus « poche » plutôt qu’un grand)

Il faut juste rajouter une étape de finition des bouts du zip (le sandwichage)

le début est pareil : tissu(s) poche(s), parementure, tissu doublure

on fait une fenêtre avec une parementure : on coud le rectangle noir, on coupe les traits violets

on passe la parementure et les marges vers l'arrière et on repasse

vue de l'envers de la doublure

on encadre les bouts du zip avec des "sandwiches"

(pour plus de détail sur les embouts de zip, cf la vidéo ci-contre, ou ce tuto de trousse pour une autre technique ) 

comment encadrer les bords du zip

ensuite c'est comme avant : on épingle sur l'endroit d'un tissu poche

on assemble au pied pour fermeture éclair

on replie la poche vers le bas en laissant le zip endroit vers le haut

on surpique le bas

on retourne sur l'envers

on pose le deuxième tissu poche en alignant son bord sur le bord supérieur du zip (et attention, on le met bien "envers vers nous")

on épingle le tissu poche avec le zip

et juste avec le zip

on assemble les 2 au pied à fermeture éclair

on met la fenêtre par dessus et on épingle

on pique les 3 côtés restants

on repousse bien le tissu doublure pour coudre les côtés (et le fond ici) des poches

on pique les côtés des poches (et le fond si on a pris 2 tissus poche)

On recoupe ce qui dépasse…

et c'est fini !!!

PS 2 : technique sans parementure

Tracer directement la fenêtre sur l'endroit du tissu (entoilé)

Piquer tout le tour de la fenêtre au point droit, sur l'endroit (permettra de retourner proprement la fenêtre)

Découper selon les traits noirs puis retourner les marges vers l'envers

Aplatir au fer pour former la fenêtre

Pour la suite, faire exactement les mêmes étapes que dans le tuto

ça fait un petit peu moins net au niveau des coins de la fenêtre

mais pour une poche intérieure, ça peut suffire...

C’est terminé pour ce tuto, qu’en pensez-vous? Avez-vous une autre technique plus facile ou plus efficace? n’hésitez pas à mettre un commentaire !

 

La poche zippée à l’intérieur d’un sac, faite par Maud :

 

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top