skip to Main Content

Tuto : les petites trousses zip itself

Il ya fort, fort longtemps, j’avais fait un tuto pour ces petites trousses rigolotes.   (ici)

Mais il était quand même un peu trop compliqué, avec taux de réussite aléatoire, et surtout un risque significatif d’irruption de gros mots pendant la couture.

Or, nous, les couturiers et couturières, sommes des gens très distingués. Je ne pouvais donc pas nous laisser aller à de telles extrémités, il fallait prendre des mesures d’urgence.

C’est pourquoi aujourd’hui, je suis fière de vous présenter la version 2.0 : celle qu’on peut faire avec le sourire, avec un bébé coincé sous le bras gauche et le téléphone sur l’oreille droite  (ou l’inverse, mais c’est moins confortable)

Le principe de ces petites trousses? C’est simple : quand on ferme le zip, la trousse se forme, et quand on l’ouvre, on obtient un ruban tout plat.

A quoi ça sert ?

Eh bien, très précisément : à rien du tout.

(Mais c’est rigolo :-)  )

(Si, si, z’allez voir. Et ça amuse encore plus les grands que les petits ;-)  )

Le cahier des charges était assez simple, il fallait :

Un zip surpiqué de tous les côtés, pour pouvoir zipper et dé-zipper facilement :

Une petite languette qui dépasse à la fin du zip : pour attraper plus facilement le zip quand on l’ouvre (et surtout pour planquer sous le tapis tous les bouts moches qu’on n’assume pas)

Un petit « sandwich » au début du zip pour faire joli

(J’ai une grande passion pour les embouts de zip…)

(Mais vous pouvez faire sans, c’est pas obligatoire (Rhoo là là, c’est fou comme je deviens modérée, dites-donc, avec l’âge… ;-)  ))

Pas de doublure à l’intérieur

(Pas de doublure….???

Alors là… Je sais. Vous commencez sérieusement à vous dire que j’ai fait un AVC. Ou que le corona m’a grillé le cerveau (enfin, le neurone). Mais noooon, n’appelez pas le Samu tout de suite, je vous jure que ça va.  Cette décision a été difficile, mais c’est le prix à payer pour avoir une trousse « faisable », avec la doublure c’était vraiment trop le bazar)

Mais pas d’inquiétude, les marges du tissu sont cachées par les rubans du zip (Oui, c’est pas ouf, mais ça nous permet de garder notre dignité un petit peu quand même. )

Mais avant de commencer, rendons à César : le tuto initial vient de Craft Passion, ici :  https://www.craftpassion.com/zip-itself-coin-purse-tutorial/  n’hésitez pas à y faire un tour (c’est en anglais)

Matériel :

  • 1 bande de tissu de 65 x 5 cm
  • 1 fermeture éclair de 65 cm ( ou plus )
  • deux petites chutes de biais

Le tuto complet en vidéo, c’est ici :

Et pour le bla-bla, c’est plus bas !

(Crédit musique : https://www.hooksounds.com )

Etape 1 : préparer le zip

C’est-à-dire préparer un petit embout en tissu au début du zip ; c’est indispensable si vous utilisez un zip au mètre comme moi, facultatif si vous prenez un zip non séparable « normal »

On prend un petit bout de biais de 6 cm à peu près, on le plie en 2, puis on replie les extrémités à l’intérieur :

Et on englobe le début du zip avec l’embout ; on ne met pas le zip tout au fond, ça nous permettra de ne pas marcher sur les dents du zip quand on fera la couture qui tourne de l’étape 2

On épingle et on fixe l’embout en place par une petite couture près du bord  (en passant sur les dents, même pas peur)

Etape 2 : la « couture qui tourne »

On place notre tissu sur l’envers, et on y trace trois repères, à 3cm / 11cm / et 12cm du bord gauche :

On place le tissu sur le zip (le zip est sur l’endroit, ses dents sont vers le haut ) et on  aligne le repère « 12cm » avec le bout de notre zip (plus précisément : avec le bout de l’embout) :

Si vous choisissez de prendre prenez un zip « normal » et de ne pas faire d’embout en tissu, vous pouvez aligner le bout du zip avec le repère 12 cm :

On aligne le bord de notre tissu avec le bord du zip, en haut ; on va coudre le tissu au zip, au pied à fermeture éclair.

On commence à coudre au repère « 3 cm », on coud d’abord tout droit, puis on tourne autour du zip au niveau du repère « 11cm » :

Le but du jeu étant de tourner autour du bout de zip, en faisant tourner notre tissu en même temps

Vous voyez, quand on fait une fente indéchirable sur une chemise, ce moment délicat où, arrivé au milieu, on plante l’aiguille, et on bazarde un peu tout n’importe comment vers l’arrière avant de poursuivre en fermant les yeux et en priant intérieurement le dieu des fentes indéchirables pour qu’il n’y ait pas de pli à la fin?

(comment ça, j’ai ptêt pas la bonne technique… ? 😂😂)

 

Bon, ben ici, c’est un peu comme ça : on tourne notre tissu au fur et à mesure, en farfouillant un peu dedans pour qu’il ne forme pas de pli

Cette étape en vidéo :

On vérifie tout de suite après, et on corrige directement si c’est asymétrique.

On obtient ça :

Sur la trousse finie, ça correspondra à ça :

Ou encore à ça sur la trousse dépliée :

Ensuite, on mesure 44 cm depuis notre « couture qui tourne », et on marque un repère sur le zip (ou sur le tissu) à cette distance :

On replace le tissu endroit contre endroit avec le zip, et on finit de coudre jusqu’au repère qu’on vient de marquer.

On laisse le ruban du zip dépasser un petit peu sur le côté (ça permettra de cacher les marges de couture du tissu )

On a donc cousu la couture qui tourne et le premier ruban du zip. On en est là :

Ce qu’on vient de coudre correspondra à ça sur la trousse finie :

Etape 3 : le deuxième ruban

On va coudre le deuxième ruban de zip au tissu ; cette fois, c’est le ruban qui va tourner.

Ca correspondra à ça sur la trousse finie :

Ou encore à ça :

On prend donc ce ruban-là :

Et on va le faire tourner autour du tissu, endroit contre endroit, comme ça :

Vous voyez le petit trait rouge sur les 3 dernières photos? C’est notre repère « 3cm » du début, c’est à partir de là qu’on commence à coudre, mais dans l’autre sens cette fois

On coud le zip au pied à fermeture éclair ; plutôt que d’épingler, je vous conseille de vous arrêter tous les 2-3 points, avec l’aiguille plantée, pour tourner le zip et le tissu, ça sera beaucoup plus facile

On finit le virage et on continue sur l’autre bord du tissu :

On fait une petite pause pour manger un kinder bueno, et on en profite pour mesurer 36 cm depuis le virage qu’on vient de faire, et on marque un repère (sur le zip ou le tissu)

On se remet en place, toujours au pied à fermeture éclair, et on continue de coudre le zip jusqu’au nouveau repère (rose)

(Comme pour le premier ruban de zip, on laisse un peu dépasser le zip sur le côté pour cacher les marges du tissu)

Ce qu’on a cousu correspondra à ça sur la trousse finale :

Ou encore à ça :

Etape 4 : le dernier virage

Le plus important maintenant : placer les deux derniers repères qui marqueront le dernier virage (repère jaune) et la fin du zip (repère rose) ; c’est ça qui donnera la forme 3D triangulaire de la trousse.

Ces deux repères correspondront à ça sur la trousse dépliée :

Ou encore à ça :

On commence par fermer le zip sur environ 2 tours et demi, pour que notre trousse soit à peu près comme ça (celle de droite) :

Le principe : on place le début du zip devant nous, dans un plan vertical ; puis on bascule la trousse vers le haut, et on aplatit le tissu du haut (qui n’est pas encore cousu au zip) ; les repères jaune et rose correspondent aux deux côtés de ce tissu

Et comme une petite vidéo vaut mieux que beaucoup de bla-bla… :

Le repère jaune correspond à la couture du dernier « virage » du zip :

On coud donc notre zip au pied FE, comme pour le virage de l’étape 3, en s’arrêtant 3 cm avant le repère rose (de fin de zip) :

Ce qu’on vient de coudre correspond à ça sur la trousse finie :

Ou encore à ça :

Il nous restait encore un petit bout de l’autre ruban de zip à coudre, on finit de le coudre jusqu’à 3 cm du repère rose, c’est la ligne pointillée rouge :

Etape 5 : Ze last one

Avant d’aller plus loin, très important : on referme le zip jusqu’au bout de la trousse :

Et on refait le repère rose, sur le tissu, bien en face de la fin du zip :

On re-dézippe. On en est là : notre repère rose définitif est là, et nos deux bouts de zip se promènent librement :

On place un petit bout de biais pile poil sur le repère rose, endroit contre endroit avec le tissu, et on le fixe par quelques points dans la marge :

(Pour la longueur, ça dépend si vous voulez qu’il dépasse de la trousse, ou qu’il soit à ras du bord du zip. Si vous voulez qu’il dépasse un peu, prenez au moins 6 cm)

On finit de coudre chaque zip jusqu’au repère rose, en faisant « mourir » les zip dans la marge :

On obtient ça :

On coupe les bouts de zip qui dépassent :

On plie le biais par dessus pour englober les extrémités des zip, et on fixe tout ça par une petite couture dans les marges :

On replie toutes les marges vers l’envers (on peut s’aider du fer à repasser), et on surpique tout le tour de la trousse  (sauf les quelques cm près du début du zip)

Et maintenant… c’est fini, on peut jouer avec :-) !!

La vidéo complète du tuto ici :

(Ya qu’une feuille, c’est bon pour la planète :-) )

Libre à vous de tester d’autres variantes, par exemple :

Avec un zip bi-colore :

Sans le biais à la fin du zip :

Enfin bref, faites votre vie !

Et n’hésitez pas à raconter votre vie en commentaires, ou à crâner avec vos trousses sur les réseaux!  (#huguettehuguette)

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top